Malgré les températures, les baignades ne sont pas finies au club de plongée.

Même en hiver, l’entraînement continue pour les plongeurs et apnéistes au stade aquatique. A la clé, des sorties en mer organisées par le club pour le plus grand plaisir de ses adhérents.

Nous sommes en plein mois de décembre et les températures ne donnent guère envie de se baigner. Pourtant, quelques dizaines de personnes se donnent rendez-vous tous les lundis et mercredis au stade aquatique pour exercer des sports peu communs : la plongée sous-marine et l’apnée.

Difficile de l’imaginer, mais le club de plongée Vichy-Bellerive est l’un des plus gros de la région, avec pas moins de 183 adhérents à son actif. Présent depuis plus de trente ans, le club comprend une section « enfants » composée d’une vingtaine d’adolescents qui ont entre douze et seize ans. Le reste est constitué de personnes de tout âge : entre 14 ans pour les enfants de plongeurs jusqu’à 80 pour les doyens de l’équipe. Une chose est sûre, ils sont tous réunis par une motivation commune : prendre du plaisir. « Les plongeurs ne sont pas forcément des bons nageurs », affirme Alain Neboud, le président. Chaque semaine, ces adhérents viennent progresser à leur rythme, et préparent des sorties futures : ce peut être des sorties techniques pour passer un niveau, mais aussi des sorties pour profiter. Ces dernières sont régulières et changent de paysage avec des destinations comme Marseille ou Sète, mais aussi l’Espagne, la Turquie ou encore Bali. Mais en attendant l’été et les sorties ensoleillées, les plongeurs se doivent de garder les bons réflexes, et de continuer l’entraînement.

Le club propose des baptêmes gratuitement au stade aquatique pendant les vacances scolaires. Photo : Oscar Lachaize

Le club propose des baptêmes gratuitement au stade aquatique pendant les vacances scolaires. Photo : Oscar Lachaize

De la plongée, mais pas seulement …

Alain Neboud, président du club depuis cinq ans, est aussi le responsable de la section apnée depuis dix ans. Un sport avec « une grosse préparation et un travail sur le mental » selon lui, qu’il décrit comme un « voyage ». L’apnée statique est la discipline la plus touchée par les économies d’énergie qui concernent la France entière. Dans un sport où l’objectif est de faire le moins de mouvement possible, les deux degrés en moins sont « horribles » pour les apnéistes. Des restrictions budgétaires qui forcent les clubs à partager les lignes de piscine comme ils le peuvent, et donc à s’adapter au niveau des horaires.

Il existe également depuis quelque temps en France, et au stade aquatique de Vichy, la Plongée Sportive en Piscine (PSP). Il s’agit d’un ensemble d’épreuves subaquatiques individuelles ou en équipe (passages de cerceaux par exemple), dans une piscine. Cette discipline comporte tous les points positifs de la plongée alliés à un côté jeu, un côté compétition, un côté ludique et sportif.

Une épreuve de Plongée Sportive en Piscine au stade aquatique. Photo: Club de plongée Vichy-Bellerive

Une épreuve de Plongée Sportive en Piscine au stade aquatique. Photo: Club de plongée Vichy-Bellerive

 

Le club participe bénévolement à divers événements tels que le championnat de France d’aviron, l’Ironman, ou encore le nettoyage de la plage des Célestins, bien utile aux Vichyssois. Mis à part ces événements, les plongeurs ne sont pas autorisés à plonger dans l’Allier, ce qui ne semble pas pour autant être très grave, étant donné la faible luminosité de la rivière.

 

Oscar Lachaize



Catégories :Le sport à Vichy, Vichy

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :