Alexandre Mavel, professeur d’EPS à l’université à Vichy : “ Ma vie, c’est le sport ! ”

Alexandre Mavel, 54 ans, est professeur au Service universitaire des activités physiques et sportives (SUAPS) de l’Université Clermont Auvergne à Vichy. Responsable de l’atelier badminton et volley-ball, très apprécié des étudiants, l’éducateur est un véritable passionné de sport et ça se sent !

Alexandre Mavel est responsable de diverses activités au SUAPS de Vichy. Photo : César Moumaneix

Alexandre Mavel est responsable de diverses activités au SUAPS de Vichy. Photo : César Moumaneix

Alexandre Mavel, originaire de Clermont-Ferrand, lance ses élèves en exercices avant de s’écrier : « on va se mettre dans un petit coin ». Ce qui saute aux yeux dès les premiers échanges avec l’homme de 54 ans, c’est sa passion pour les activités physiques. Il faut dire qu’il est féru de sport depuis sa plus tendre enfance.

« Il y a toujours eu une énergie spontanée chez moi, qui s’est par la suite canalisée avec le sport », explique le professeur d’Éducation physique et sportive (EPS). Alexandre a donc pratiqué, depuis, de nombreux sports au niveau national, comme le tennis de table et le handball. Même si ce n’est plus en compétition, il continue à s’exercer dans ces disciplines. « Pour moi, c’est un véritable plaisir, affirme-t-il. Le sport, c’est la mobilité, pouvoir se déplacer librement. C’est primordial d’en faire pour ses bienfaits sur la santé », explique le professeur, les yeux brillants. Au-delà, Alexandre aime les valeurs transmises par sa pratique. « Le contact et le lien que l’on crée avec les autres et le fait de se dépasser sont vraiment les valeurs les plus importantes selon moi », explique-t-il.

La passion du contact avec les jeunes

C’est l’envie d’apprendre qui pousse Alexandre, alors à peine majeur, à entamer des études dans l’éducation sportive en 1988 à travers une licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). Il devient professeur d’EPS en 1993 et rentre au SUAPS à l’Université Clermont Auvergne. « L’apprentissage et le contact avec les jeunes, c’était vraiment quelque chose que je voulais retrouver dans mon futur métier. Prof d’EPS, c’était donc une évidence ! »

Depuis qu’il a rejoint Vichy, Alexandre se sent bien et ne compte pas lâcher son rôle au sein du SUAPS . « J’ai eu la chance de rapidement trouver ma voie. Encore aujourd’hui, je suis un amoureux du sport », conclut le professeur d’EPS avant de rejoindre les jeunes pour leur donner des conseils. 

 

César Moumaneix



Catégories :Le sport à Vichy

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :