Six mois après les violentes chutes de grêle, le club d’aviron vichyssois relève la tête

Le 4 juin 2022, la ville de Vichy a été touchée par d’importantes chutes de grêle. Des morceaux de glace semblables à des balles de golf et de tennis ont abîmé bon nombre de maisons, de voitures, mais aussi de bateaux. Le club d’aviron vichyssois a été très impacté par cette catastrophe naturelle.

Le club d’aviron de Vichy a reçu plusieurs aides financières à la suite des intempéries du mois de juin. (Photo : Simon Maunoury, 10/12/2022, Vichy)

Le club d’aviron de Vichy a reçu plusieurs aides financières à la suite des intempéries du mois de juin. (Photo : Simon Maunoury, 10/12/2022, Vichy)

Des aides venues de plusieurs organisations

Le club vichyssois a été directement frappé par ce phénomène météorologique. Ses trois plus belles embarcations ont été touchées. « Il y a eu 28 000 € de dégâts pour ces trois bateaux. Nous avons eu de la chance parce que l’assurance a pris à 100 % l’ensemble des réparations », explique Thibault Meslin, coprésident du club d’aviron vichyssois.

Des trous de plusieurs centimètres ont été découverts dans les coques des bateaux au lendemain des intempéries. (Photo : Benjamin Bartolo, 05/06/2022, Vichy)

Des trous de plusieurs centimètres ont été découverts dans les coques des bateaux au lendemain des intempéries. (Photo : Benjamin Bartolo, 05/06/2022, Vichy)

Au total, ce sont 600 bateaux qui ont été troués. Les milliers de participants aux championnats de France d’aviron avaient retrouvé leurs embarcations détruites au lendemain du désastre en juin dernier. « C’était impressionnant, je n’ai jamais vu ça de toute ma vie », témoigne Benjamin Bartolo, salarié du club. Tout de suite, la décision d’annuler les finales fut la plus évidente. La compétition s’est arrêtée, puis c’était déjà l’heure des premières constatations. Les dégâts ont été estimés à 10 millions d’euros.

La Fédération Française d’Aviron avait également pris la situation en main en démarchant le ministère des Sports afin de débloquer une aide de 500 000 € pour soutenir les clubs sinistrés. De cette enveloppe, Vichy a pu obtenir 2 500 €. En tant qu’organisateur, le club a ensuite touché une subvention exceptionnelle à hauteur de 6 000 € de l’Agence nationale du sport (ANS).

Une solidarité hors norme

Après ce triste épisode, une grande solidarité s’est mise en place. « Il y a eu une grande entraide entre tous les clubs pour essayer d’aller au bout de la saison », explique Hélène Gigleux, membre de la Fédération Française d’Aviron. « Une situation comme celle-ci montre également l’importance d’être bien assuré. »

Simon Maunoury



Catégories :Le sport à Vichy

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :