Clermont-Ferrand : la magie de Noël sous les clochers de la cathédrale 

Depuis plus de 30 ans, le marché de Noël de Clermont-Ferrand est organisé place de la Victoire en face de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption. “C’est une volonté du maire de la ville car il a toujours été ici”, explique Quentin Conte, chargé de projet événementiel chez Centre France événement. Ce marché est un incontournable pour les habitants du Puy-de-Dôme. 

Le marché de Noël, vu sur la cathédrale. Photo : Buisson Jade 

Le marché de Noël, vu sur la cathédrale. Photo : Buisson Jade

Après les différentes annulations lors des années covid et une ouverture spéciale avec le pass sanitaire l’année dernière, le marché de Noël de Clermont-Ferrand revient à la normale pour l’édition 2022. En 2019, c’est plus de 430 000 visiteurs sur toute la durée du marché qui ont été enregistrés. “Je pense que cette année nous sommes déjà en hausse du taux de fréquentation”, déclare Quentin conte, chargé de projet événementiel chez Centre France événement. Le marché de Noël se tient sous le dôme lumineux depuis le 25 novembre et jusqu’au 24 décembre dans une ambiance chaleureuse en famille ou entre amis avec un verre de vin chaud ou une assiette d’aligot. 

Des désistements de dernière minute

Sur place, il est possible de retrouver tous types de profils. “Il y a plein d’exposants, des restaurateurs, des artisans, des créateurs, des revendeurs”, explique Quentin Conte. Tout le monde est libre de prendre un chalet pour exposer. Cependant il y a quand même une régulation. La mairie garde un œil sur les exposants pour éviter une sur-représentation. “Il faut éviter un trop grand nombre de stands de restauration. Je ne prends pas par exemple deux personnes qui font des churros ou du vin chaud.” A l’inverse, certains domaines ne sont pas assez mis en valeur. “Je voulais un chalet avec un créateur de bougie mais je n’en ai pas trouvé”, ajoute Quentin Compte.

Sur le marché de Noël de Clermont Ferrand, cette année il y a 60 chalets. “C’est un peu moins que l’année dernière, nous avons eu des désistements au dernier moment”, glisse Quentin Conte. Cette année, il gère pour la première fois la mise en place de ce marché. 

La convivialité est au rendez-vous dans les chalets du marché de Noël de Clermont-Ferrand. Photo : Buisson Jade 

La convivialité est au rendez-vous dans les chalets du marché de Noël de Clermont-Ferrand. Photo : Buisson Jade

Pour la location d’un chalet, le prix peut varier en fonction de la taille, de l’emplacement, mais surtout de la durée. Il est maintenant possible de les louer à la semaine ou au mois. Il faudra compter quelques milliers d’euros pour toute la durée du marché. “Il faut environ deux jours pour installer tous les chalets”, explique Quentin Conte. Certains exposants sont présents depuis des années comme les vendeurs de Churros et d’Aligot. Ils sont avantagés en pouvant choisir leur emplacement. 

Une organisation en amont 

“La conception et la réflexion de ce marché de Noël a débuté il y a un an.” Avec Quentin Compte, il y a environ quatre personnes qui gravitent une fois que le marché est ouvert. Mais il y a surtout en amont un grand travail en lien avec les équipes de la mairie, concernant le service déchet, le service illumination. La commercialisation des chalets a débuté cet été. “Nous devons contacter les anciens exposants et en chercher des nouveaux.”  

Il y a aussi une grande réflexion pour les animations notamment avec un chalet spécifique qui accueille des associations et des animations. Chaque week-end, il est possible de retrouver différents organismes, les restos du cœur, l’Unicef, ou le CHU pour parler de la prévention contre le sida.

L'association Auvernhat Solidari vient exposer dans le chalet dédié aux association. Photo : Buisson Jade

L’association Auvernhat Solidari vient exposer dans le chalet dédié aux association. Photo : Buisson Jade

Il y a aussi des associations régionales comme Auvernhat solidari.  Elle est créée par Fabien Héraud en novembre 2022 pour aider les personnes en précarité. “On intervient sur le monde notamment envers les enfants victimes de conflits géopolitiques », confie Fabien Héraud. Auvernhat solidari est présente ce week-end pour faire connaître son groupe et pour vendre des articles réalisés à la main dont les fonds sont reversés pour l’action en faveur des plus démunis. “Nous faisons régulièrement des maraudes, des distributions dans la rue de produits d’hygiène”, ajoute le bénévole.

Le marché de Noël de nuit sous le dôme éclairé. Photo : Buisson Jade

Le marché de Noël de nuit sous le dôme éclairé. Photo : Buisson Jade

Le marché de Noël n’a pas été touché par les restrictions contrairement au reste de la ville. “Nous n’avons pas eu de consignes pour la sobriété énergétique.” Les exposants sont quand même bridés, s’ils utilisent trop d’électricité leur chalet saute. Dans la ville certains aspects sont pris en compte pour réduire les factures d’électricité. Tous les décors de Noël sont composés de LED. La mairie a aussi annoncé la limitation de la durée des illuminations. Celle-ci sera réduite à un mois du vendredi 2 décembre 2022 au lundi 2 janvier 2023. 

Jade Buisson



Catégories :Auvergne

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :