Après 30 ans d’absence, le retour de Goguenard à Vichy

Trois décennies après sa dernière édition, le carnaval de Vichy fait son retour. Annoncée dans « La Montagne », la nouvelle réjouit les Vichyssois. Par le passé, cet événement marquait l’année et donnait lieu à d’importantes festivités pour la ville.

Carnaval de Vichy, le roi Goguenard en 1989, photo d’archives

Carnaval de Vichy, le roi Goguenard en 1989, photo d’archives

Arlequin, Pantalone ou Colombine seront bientôt de retour dans Vichy. La nouvelle a été annoncée par La Montagne, dimanche 20 mars. Le carnaval de Vichy renaît pour une 33ᵉ édition. Elle se tiendra du 16 au 18 septembre 2022 sur le lac d’Allier et dans le centre-ville. Pour l’instant, aucune annonce n’a été faite sur la forme que prendra cette nouvelle édition. Mais il n’en faut pas moins pour ravir une partie des habitants. 

La dernière édition s’est déroulée en 1992 et certains s’en souviennent encore, comme Marie, alors âgée de 18 ans : “Comme beaucoup, j’avais assisté au bal le samedi soir. C’était festif, dans les rues tout le monde était joyeux. Je suis contente qu’il revienne, et que les jeunes générations y assistent.” Pour Sylvie, une commerçante du cœur de ville, le retour s’accompagnera de retombées économiques : “Beaucoup de personnes y assistaient, pas seulement des Vichyssois, mais aussi venant d’autres départements, régions.”

Une longue dynastie de roi du carnaval

Il y a 61 ans, la mairie a décidé de lancer son carnaval. Trois jours de festivité qui s’ouvrent par la “Nuit Des Brelauds” le vendredi. Le samedi, le Palais du Lac accueille le bal de la Reine. Le dimanche, les rues laissent place aux chars pour le défilé. La première soirée rassemble tous les jeunes. Un moment qui laisse place à un monde quasi sans règle où tout est autorisé. Frank, 55 ans, s’en souvient encore : “On avait le droit de tout faire, même si parfois ça dégénérait à coup de pétard par exemple. Mais dans l’ensemble, on pouvait vraiment s’amuser et profiter.” 

Chaque année, le roi s’appelle Goguenard, une mascotte montée sur l’un des chars de la ville. La Reine, à l’inverse, est élue parmi 16 concurrentes. En 1992, Karine Venuat-Bidet est devenue la 32ᵉ et dernière Reine de Vichy. Le samedi soir, les habitants se retrouvent dans le palais pour danser et participer au bal, ainsi qu’admirer leur reine. Tous les quartiers de la ville construisent leur char qui sortent des ateliers rue du Coteau. Jusqu’en 1984, des carnavaliers de Nice participent aussi au défilé le dernier jour. Les chars de la Côte d’Azur côtoient ceux de la ville thermale. Le week-end se finit par l’embrasement du roi, place de la gare.

Le char du quartier “Les Jardins d’Abrest”, 1992, photo d’archives

Le char du quartier “Les Jardins d’Abrest”, 1992, photo d’archives

Un rassemblement local aux reflets internationaux

L’événement rassemble les acteurs locaux de Vichy, les quartiers, les compagnies de musiciens, les communes voisines. Mais aussi, des groupes venus d’autres pays, allemands ou belges, qui participent aux festivités. La nouvelle édition, en plus d’être l’héritière de 30 années de fêtes vichyssoises, sera aussi l’héritière d’une longue tradition. Le carnaval est une tradition chrétienne qui remonte à plusieurs siècles. Quelques jours avant le début du carême, entre fin février et début mars, des célébrations ont lieu dans les villes. Cette tradition est répandue en Europe, le carnaval de Venise jouit par exemple d’une grande notoriété.

La France n’y fait pas exception avec les carnavals d’Annecy, de Dunkerque ou de Lille. Ce sont des événements qui ont changé avec les époques et qui répondent aux divertissements d’une société bien précise. Vichy n’a pas encore dévoilé à quoi ressemblera la future édition. Elle sera différente des précédentes mais sans oublier l’objectif principal : donner du plaisir aux habitants.

Samuel Lerosier



Catégories :Vichy

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :