“Le sport, ça me dit” : Vichy motive ses habitants à reprendre le sport

Pour redonner le goût du sport à ses habitants, la ville de Vichy a entrepris une campagne de promotion des activités physiques. Intitulée “Le sport, ça me dit”, cette initiative regroupe différentes associations sportives afin de relancer ces organismes qui ont souffert comme tout le monde de la crise du Covid-19.

Affiche de promotion de la campagne, “Le sport, ça me dit”. Photo : Ville de Vichy

Affiche de promotion de la campagne, “Le sport, ça me dit”.
Photo : Ville de Vichy

Terre de Jeux pour Paris 2024 et ville sportive, Vichy a entamé depuis plusieurs années une réelle dynamique en direction de la pratique sportive. Il faut dire que l’activité physique est vue de plus en plus comme un facteur de la santé et du bien-être. Après une longue pause forcée dans le monde associatif, il est donc temps de relancer la machine et de se remettre au sport. La ville de Vichy a lancé un appel au volontariat dans tous les clubs et associations sportives de la ville cet été pour mettre en place des initiations sportives durant une heure ou deux le samedi matin. “Le sport, ça me dit”, tel est le nom donné à cette initiative, lancée en septembre dernier aux quatre coins de la Reine des eaux.  

Un panel de choix très large

Du billard à la voile, lorsque le temps le permet, en passant par le skate ou le karaté, la palette de sports disponibles est très variée. Toutes les tranches d’âge, dans la limite de la capacité à faire du sport, sont visées par cette campagne et le large choix proposé devrait ravir chacun en fonction de son humeur et de ses envies. Concrètement, “il y a un certain nombre de places disponibles, avec une jauge selon l’activité et l’association. Celui qui veut peut s’inscrire sur le site de la mairie sur le créneau de son choix et venir découvrir l’activité le samedi matin”, détaille la chargée de promotion pour Vichy Sport, service de Vichy Communauté. 

En octobre, une dizaine de personnes est venue découvrir l’athlétisme sur la piste du RC Vichy. “Nous les avons intégrés au groupe d’entraînement du jour. La plupart étaient venus pour découvrir ce qu’est une piste d’athlétisme”, explique Patrice Cardan, le vice-président du RC Vichy Athlétisme. “Ils étaient tous ravis, c’est une très bonne initiative”.  

Retrouver une activité physique

Une étude menée par Santé publique France montre que pendant le premier confinement, la moitié des personnes sondées déclare avoir diminué son activité physique. L’objectif de cette campagne est ainsi de pousser les Vichyssois à retourner faire du sport mais aussi à mettre en valeur les clubs et associations sportives de la ville. Le monde associatif a été largement affecté par la crise et malgré une reprise plus ou moins partielle de l’activité, la perte de licenciés est notable partout. 

“Le sport, ça me dit” est une opportunité pour les clubs d’attirer de nouvelles recrues grâce à la découverte de leur sport. Pour l’instant, les séances accueillent plus ou moins de motivés, selon la date et l’activité. “On a eu 8 personnes, dont une famille complète, la première fois mais la deuxième, on a malheureusement eu personne”, relève Alain Lecuire, membre du SL Vichy Tennis de Table. “On va évidemment continuer à proposer nos créneaux, je soutiens totalement cette initiative de la ville”, termine-t-il. Patrice Cardan, convaincu des avantages pour tout le monde de ces séances de découverte, n’hésite pas à en demander plus à la ville.À refaire et même à développer vers des découvertes de 2-3 jours par exemple », espère-t-il. 

L’accueil des Jeux Olympiques en France en 2024 est un vecteur formidable pour le message de la pratique du sport et du sport en santé. D’ici là, Vichy continuera de lancer de telles initiatives et de justifier son statut de ville sportive. 

Sylvain Bruyas et Gaël Bossu



Catégories :Vichy

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :