Entretien avec le Dr Evelyne Voitellier sur la vaccination Astrazeneca à Vichy

Le Premier ministre, Jean Castex a été vacciné vendredi 19 mars par le vaccin Astrazeneca.  Ce dernier a été étudié pendant 3 jours suite à des doutes sur ses effets secondaires. A Vichy, c’est 3 000 doses de ce vaccin qui avaient été livrées en février dernier.

Le centre de vaccination de Vichy. Photo: Cyprien Etaix

Le centre de vaccination de Vichy. Photo: Cyprien Etaix

« Je me ferai vacciner demain après-midi avec le vaccin Astrazeneca pour montrer que nous pouvons avoir toute confiance.” Jean Castex, Premier ministre et « Monsieur déconfinement » de la première vague de Covid-19 a assuré dans sa conférence de presse du 18 mars que les français pouvaient faire entière confiance à Astrazeneca. 

Lundi, le président Emmanuel Macron avait annoncé la suspension urgente de ce vaccin après un certain nombre de thromboses déclarées chez des patients vaccinés avec AstraZeneca. Le vaccin a été étudié par l’Agence Européenne des Médicaments pendant trois jours avant d’être estimé bénéfique pour les plus de 55 ans.

Le Dr Evelyne Voitellier, adjointe au maire de Vichy, Conseillère communautaire déléguée à la santé et en lien avec l’ARS pour le compte de la ville explique les difficultés rencontrées en début de semaine par le centre de vaccination vichyssois en raison de la suspension du vaccin Astrazeneca.

L’Effervescent : A quel public est destiné le vaccin Astrazeneca? 

Evelyne Voitellier : Le public ciblé pour l’AstraZeneca était celui préconisé par la Direction générale de la Santé c’est-à-dire les personnes de moins de 65 ans et la tranche 50/64 ans en premier avec comorbidités. Les professionnels des secteurs santé et médico-social de moins de 65 ans pas encore vaccinés étaient aussi concernés. 

Comment le public cible prend-il rendez-vous pour chaque dose de vaccin?

Entre le début de la campagne de vaccination et le 2 mars dernier, le public prenait rendez-vous sur la plateforme Doctolib ou par le numéro vert. Mais dès lors où les médecins généralistes ont obtenu l’autorisation de vacciner, des patients étaient adressés par leur médecin généraliste directement au centre sans rdv mais sur des plages réservées à leur médecin.

Combien de personnes ont été vaccinées avec ce vaccin?

Difficile de vous annoncer un chiffre exact concernant le nombre de vaccinations Astrazeneca.Nous dénombrons 3 200 personnes référencées sur Doctolib auxquelles il faut ajouter les patients adressés directement par les médecins traitants. Je pense donc que nous avons pratiqué environ 4 000 vaccinations Astrazeneca. 

Pour cela nous avons eu une dotation de l’ARS Allier. Vichy s’est montré très mobilisée et par conséquent a bénéficié d’une grosse dotation . En plus des doses ARS, les médecins traitants ont apporté au centre les doses qui leur étaient octroyées via les officines.

A propos de la suspension elle-même, qu’est-il advenu des rendez-vous de vaccination qui étaient programmés entre lundi 15 mars et jeudi 18, date de la décision de l’AEM ? Reports, annulations, redirection sur d’autres vaccins ?

Les rendez-vous Astrazeneca donnés par les médecins traitants ont été annulés. Ils ont été distribués dès vendredi matin.

Les patients qui devaient recevoir AstraZeneca entre lundi et jeudi n’ont pas été réorientés vers un autre vaccin puisque ce n’est pas autorisé. Seuls les professionnels de santé ou du secteur médico-social souhaitant être vaccinés ont pu être réorientés sur des vaccins Arn messager (Pfizer et Moderna). 

Y a-t-il eu des inquiétudes des personnes ayant reçu une première dose du vaccin Astrazeneca et qui attendaient la seconde au moment de l’annonce du Président ? 

Aucune personne ayant été vaccinée ne nous a appelés. Je suppose que leur médecin généraliste est leur relais d’information préférentiel.

Pendant la suspension, que répondiez-vous aux personnes concernés par le programme vaccinal AstraZeneca qui souhaitaient prendre rendez-vous ?

Aucun rendez-vous n’est possible actuellement sur Astrazeneca. Aucune offre de remplacement n’était malheureusement possible. Les patients devaient attendre la décision. 

Si la décision finale avait interdit la vaccination par AstraZeneca, comment le centre se serait-il adapté ?

Le centre ne se serait pas adapté il aurait mis en place les ordres …. Pour les vaccins ARN messager, c’est l’ARS qui dispatche les doses sur les différents sites en fonction des arrivées annoncées par le national ; nous savons déjà que le nombre de doses devrait doubler mi-avril. Cette annonce avait été faite avant la suspension d’Astrazeneca.  Pour les futurs vaccins, nous nous adapterons aux annonces.

Qu’aurait-on fait des doses d’AstraZeneca s’il avait été interdit ?

Si l’Astrazeneca avait été interdit, je suppose que les doses délivrées auraient été rendues en officine. 

A titre personnel, que pensez-vous de la possible interdiction du vaccin Astrazeneca ?

Personnellement je ne pensais pas à une interdiction à l’emploi mais peut-être plutôt à une adaptation dans la prescription. Comme vous le savez, les vaccins ont tous été élaborés en moins d’un an, par conséquent nous n’avons pas beaucoup de recul. Des effets secondaires viennent d’être dévoilés pour l’Astrazeneca mais peut-être que, demain, un autre vaccin pourrait être en ligne de mire… 

En terme de bénéfice/risque la balance penche toujours, je crois, du côté de la vaccination, même avec AstraZeneca. Par contre j’avoue que toute cette campagne laissera des traces à la fois sur la décision vaccinale des individus mais aussi sur la prescription de AstraZeneca. En espérant que le prochain vaccin Johnson&Johnson et l’arrivée massive de vaccins ARNm permettront  de donner un nouvel élan à la vaccination. 

Louise Cordier et Cyprien Etaix



Catégories :L'Evenement, Vichy

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :