EN IMAGES. Vichy : la réouverture tant attendue des commerces « non essentiels »

Fermés depuis le 30 octobre dernier, les commerces dits « non-essentiels » ont pu rouvrir samedi, à la suite de l’annonce d’un déconfinement progressif faite par Emmanuel Macron. 

Le texte qui détaille les mesures sanitaires a été transmis aux professionnels, vendredi 27 novembre. Les commerçants de France se sont donc organisés pour la réouverture qui débutait le lendemain. Le port du masque, le gel hydroalcoolique, ou encore le sens de circulation restent en place dans les commerces. En revanche, une nouveauté fait son apparition. Chaque commerçant a dû s’assurer du respect de la jauge d’une personne pour huit mètres carrés.

Dans l’ensemble, les commerçants et les clients vichyssois ont été de bons élèves, puisqu’ils ont bien respecté le protocole. Retour sur cette première journée de réouverture en image.

Aux alentours de 10 heures du matin, les passants sont nombreux. Tous masqués, la plupart se rendent dans les magasins de la rue de l’Hôtel des Postes, un lieu très commerçant. Photo : Eloïse Gerenton

Aux alentours de 10 heures du matin, les passants sont nombreux. Tous masqués, la plupart se rendent dans les magasins de la rue de l’Hôtel des Postes, un lieu très commerçant. Photo : Eloïse Gerenton

Même si tous les visiteurs ne vont pas jusqu’à entrer dans les magasins, les vitrines sont scrutées. Photo : Eloïse Gerenton

Même si tous les visiteurs ne vont pas jusqu’à entrer dans les magasins, les vitrines sont scrutées. Photo : Eloïse Gerenton

Au magasin Maison du Monde de Vichy, le protocole sanitaire est appliqué. A l’entrée, on retrouve un gel hydroalcoolique, ainsi qu’une pancarte qui oblige les clients à porter un masque. Tous les clients du magasin portent un masque. Un marquage au sol indique un sens de circulation. Photo : Eloïse Gerenton

Au magasin Maison du Monde de Vichy, le protocole sanitaire est appliqué. A l’entrée, on retrouve un gel hydroalcoolique, ainsi qu’une pancarte qui oblige les clients à porter un masque. Tous les clients du magasin portent un masque. Un marquage au sol indique un sens de circulation. Photo : Eloïse Gerenton

Certains magasins ont été particulièrement prisés par les clients. Au centre-commercial des Quatre chemins de Vichy, une file d’attente était présente devant la boutique Orange, avant l’ouverture. La distanciation physique y était respectée. Photo : Eloïse Gerenton

Certains magasins ont été particulièrement prisés par les clients. Au centre-commercial des Quatre chemins de Vichy, une file d’attente était présente devant la boutique Orange, avant l’ouverture. La distanciation physique y était respectée. Photo : Eloïse Gerenton

Tous les commerçants vichyssois proposent du gel hydroalcoolique à l’entrée de leur magasin. Cette mesure est bien respectée, ici à la “Librairie A la Page” de Vichy, les clients se désinfectent les mains avant de rentrer. De plus, une affiche a été installée pour rappeler les gestes barrières essentiels à la survie du magasin. Photo : Juliane Delecroix

Tous les commerçants vichyssois proposent du gel hydroalcoolique à l’entrée de leur magasin. Cette mesure est bien respectée, ici à la “Librairie A la Page” de Vichy, les clients se désinfectent les mains avant de rentrer. De plus, une affiche a été installée pour rappeler les gestes barrières essentiels à la survie du magasin. Photo : Juliane Delecroix

Les commerçants vichyssois ont aussi opté pour un sens de circulation dans les boutiques. Dans l’enseigne de prêt-à-porter masculine Jules, les clients sont priés de respecter le sens, modélisé avec des flèches au sol, et les distances de sécurité dans les rayons. Photo : Eloïse Gerenton

Les commerçants vichyssois ont aussi opté pour un sens de circulation dans les boutiques. Dans l’enseigne de prêt-à-porter masculine Jules, les clients sont priés de respecter le sens, modélisé avec des flèches au sol, et les distances de sécurité dans les rayons. Photo : Eloïse Gerenton

Masqué, Clément Redon, originaire de Clermont-Ferrand, anticipe ses courses de fin d’année. Il n’avait pas acheté de livres pendant le confinement, et a attendu la réouverture des commerces pour consommer des livres, et surtout les feuilleter, ce qui est impossible sur internet. Photo : Juliane Delecroix

Masqué, Clément Redon, originaire de Clermont-Ferrand, anticipe ses courses de fin d’année. Il n’avait pas acheté de livres pendant le confinement, et a attendu la réouverture des commerces pour consommer des livres, et surtout les feuilleter, ce qui est impossible sur internet. Photo : Juliane Delecroix

A la librairie, les clients sont plutôt bien espacés. Photo : Juliane Delecroix

A la librairie, les clients sont plutôt bien espacés. Photo : Juliane Delecroix

Même dans les magasins de prêt-à-porter, comme chez Jules, des clients sont venus faire l’ouverture. Valérie Richart a profité de la réouverture pour prévoir ses cadeaux de Noël. Photo : Eloïse Gerenton

Même dans les magasins de prêt-à-porter, comme chez Jules, des clients sont venus faire l’ouverture. Valérie Richart a profité de la réouverture pour prévoir ses cadeaux de Noël. Photo : Eloïse Gerenton

À la caisse, Julie Chassain, vendeuse à plein temps du magasin, a enregistré quelques ventes depuis ce matin. D’après elle, les clients seront plus nombreux dimanche, ou le week-end prochain, à l'approche de Noël. Photo : Eloïse Gerenton

À la caisse, Julie Chassain, vendeuse à plein temps du magasin, a enregistré quelques ventes depuis ce matin. D’après elle, les clients seront plus nombreux dimanche, ou le week-end prochain, à l’approche de Noël. Photo : Eloïse Gerenton

La plupart des clients viennent effectuer leurs achats de Noël. Dès 10 heures du matin, les clients, toujours masqués, passent en caisse. La librairie a approvisionné son stock pour l’occasion, et effectue des commandes pour compléter les stocks. Photo : Juliane Delecroix

La plupart des clients viennent effectuer leurs achats de Noël. Dès 10 heures du matin, les clients, toujours masqués, passent en caisse. La librairie a approvisionné son stock pour l’occasion, et effectue des commandes pour compléter les stocks. Photo : Juliane Delecroix

Juliane Delecroix et Eloïse Gerenton



Catégories :En Images, Vichy

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :