Vichy marche (enfin) pour le climat

Jeunes et moins jeunes ont manifesté ensemble dans les rues de Vichy, samedi 7 décembre 2019, lors de la première marche pour le climat organisée par la ville thermale. Une initiative inédite et encourageante.  

"En route pour la justice climatique", les pancartes étaient de sorties lors de la marche. Photo : Lisa Hervé

« En route pour la justice climatique », les pancartes étaient de sorties lors de la marche. Photo : Lisa Hervé

« Et 1, et 2 et 3 degrés, c’est un crime contre l’humanité ! » Pour faire entendre leurs voix, les défenseurs du climat ont scandé des slogans en tous genres dans les rues de Vichy, samedi 7 décembre, à l’occasion de la première marche pour le climat de la cité thermale.


Composé de jeunes et de moins jeunes, le cortège de manifestants s’est constitué sur le parvis de la gare, avant de rejoindre les plages de l’Allier et le pont de Bellerive pour former une chaîne humaine. Une cinquantaine de personnes ont participé à cet événement dans une ambiance bon enfant, et ce à la veille de la journée mondiale pour le climat.

 

Un combat intergénérationnel

Organisée pour la première fois à Vichy, la marche est née de la rencontre entre le collectif Sauvons notre planète maintenant (SNPM) et le mouvement lycéen Vichy climat environnement. Ce dernier a été monté il y a un mois par cinq élèves de 16 ans, en première au lycée Albert-Londres. Pour Michelle, membre du SNPM, il était temps de mettre les jeunes aux commandes.

« Ils sont très concernés par la préservation de la terre, du climat et de leur futur. C’est pourquoi on a contacté les professeurs du Lycée Albert-Londres et on a essayé d’imaginer un groupe qui accompagnerait quelques adultes. Ils ont répondu présent et c’est tellement important. C’est à pleurer tellement le combat pour l’environnement est urgent. » Nina, elle aussi, a tenu à soutenir le projet. « C’est une cause qui nous concerne tous. Nous sommes la future génération, nous devons nous mobiliser pour diminuer les dégâts. »

Jeunes et moins jeunes ont formé une chaîne humaine sur les berges de l'Allier. Photo : Anna Péron

Jeunes et moins jeunes ont formé une chaîne humaine sur les berges de l’Allier. Photo : Anna Péron

 « On a sérieusement peur pour l’avenir »

Pas d’âge requis pour manifester. On trouvait dans le cortège de très jeunes enfants, des étudiants, des parents, mais aussi des retraités. A l’image de Claude, 64 ans. A son cou une pancarte indiquant : « Nos bons plaisirs d’aujourd’hui, leurs galères de demain, ok boomer ? »

« Nous on a tout détruit, maintenant c’est à vous de réparer » – Claude, 64 ans

Une prise de conscience qui ne rassure pas les jeunes organisateurs. « On commence à avoir sérieusement peur pour notre avenir et peur du monde que nos parents et les anciennes générations nous laissent », a reconnu Sarembé.

Nina, Sarembé et Zoé sont membres du mouvement lycéen Vichy climat environnement. Photo : Anna Péron

Nina, Sarembé et Zoé sont membres du mouvement lycéen Vichy climat environnement. Photo : Anna Péron

Une première encourageante

« Ne nous regardez pas, rejoignez-nous ! » Malgré un appel fort invitant les passants à le rejoindre, le cortège s’est quelque peu essoufflé avant d’arriver à bon port. Aucune raison de s’inquiéter d’après Framboise, la mère d’une des lycéennes à l’origine du projet. « La première manifestation n’est jamais la plus impressionnante. Je suis « gilet jaune », je sais de quoi je parle. Le problème, c’est que certains jeunes ne se sentent pas encore concernés par le climat. Au lycée les filles ont distribué des flyers et certains en ont fait des avions en papier. » Pas de quoi décourager le mouvement Vichy climat environnement qui espère organiser d’autres mobilisations prochainement.

Anna Péron



Catégories :L'Evenement, Vichy

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :