Le rappeur Ninho à la conquête de la région

Après être passé par le Zénith de Clermont-Ferrand le 10 octobre, le rappeur Ninho était de nouveau de passage dans le coin. Ses fans ont eu l’occasion de le voir sur scène à Grenoble et à Saint-Étienne. Il ne lui reste plus que Chambéry et Lyon les 24 janvier et 13 février 2020, pour conquérir totalement la région !

Ninho en concert à Saint-Etienne, le 16 novembre 2019.

Ninho en concert à Saint-Etienne, le 16 novembre 2019.

Ninho, de son vrai nom William Nzobazola, est le rappeur du moment. A seulement 23 ans il est le chanteur le plus « streamé » en France sur les plateformes telles que Spotify ou Deezer, avec plus de 450 millions d’écoutes. Son album Destin, sorti le 22 mars 2019, est certifié triple disque de platine avec plus de 300 000 ventes. C’est tout naturellement que ce succès débouche sur une tournée en France et en Belgique. Pas moins de 33 dates, dont 5 en Auvergne-Rhône-Alpes, sont au programme pour le plus grand plaisir des amateurs de rap de la région.

Retard, play-back et boulettes

Ils étaient plus de 3 000 spectateurs au Zénith de Saint-Étienne (tout comme à Clermont et Grenoble), samedi 16 novembre, dont 2 800 dans la fosse. Majoritairement jeunes, comme Matthias, 19 ans, venu écouter en live « l’album de l’année » ou encore des parents au rôle d’accompagnateurs pour les plus petits. Changement d’ambiance dans la salle de concert qui avait accueilli Patrick Bruel la veille. Ce n’était pas le même style ni le même public.

Pourtant, le concert commence mal. Après une première partie dans l’indifférence du public, Ninho montre enfin le bout de son nez après 30 minutes d’attente. Une attente qui aurait pu rapidement être oubliée si le DJ du rappeur n’était pas arrivé sur scène en hurlant au micro « Bonsoiiiiiir Grenoble ». Une erreur qui n’a pas manqué de provoquer les hués du public. Au grand désespoir de ses fans, le concert est à l’image de l’entrée en scène : bâclé. Entre les play-back, les silences et les longs moments où le public chante à sa place, le show n’a pas fait l’unanimité.

« Je m’attendais à mieux »

Après un concert d’1h30, et après avoir acclamé le chanteur en criant « une autre, une autre ! », appel resté sans réponse, les fans sortent de la salle de spectacle. Pour Léo, 20 ans « il s’est contenté du strict minimum, je suis déçu ». Sa copine Clémence ajoute : « J’ai aimé quand le public reprenait ses musiques en cœur, j’ai passé un bon moment même si je m’attendais à mieux. »

La prestation du rappeur combine des sons de son nouvel album, certains des anciens tel que « Comme prévu » ou « M.I.L.S 2.0 » mais également des projets en duo avec ses compères Rim’K et Vegedream. « De base j’aime beaucoup Ninho car ses musiques sont très différentes avec des plus commerciales mais aussi du vrai rap, ce que j’ai le plus aimé ce soir c’est qu’il en avait pour tous les goûts, analyse Neïs, 15 ans, Moi qui le suis depuis ses débuts je suis content d’avoir pu le voir ». Si la prestation du jeune rappeur d’origine congolaise n’a pas convaincu toute l’assemblée, certains repartent avec le sourire aux lèvres. Vous laisserez-vous tenter par l’expérience Ninho ? Rendez-vous à Chambéry et Lyon.

Florémie Blanc  



Catégories :Auvergne

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :