Clap de fin pour le tournage de la série « Mongeville » à l’opéra Vichy

L’équipe de tournage de la série Mongeville, diffusée sur France 3 depuis 2013, a trouvé refuge à l’abri des regards dans l’imposant théâtre de Vichy deux semaines durant. Objectif : le tournage d’un épisode de la prochaine saison prévue fin 2020. 

mongeville

Sur scène, c’est Denis Malleval, le réalisateur, qui guide Francis Perrin et la troupe d’acteurs et de figurants.

“Ca tourne … action !”, s’exclame-t-on dans la pénombre feutrée de l’opéra de Vichy, mardi 17 septembre. Transformé pour l’occasion en “Théâtre de la Presqu’île”, il revêt des airs d’antan tandis que les comédiens sont affublés de costumes du 19ème. Sur scène, acteurs, figurants et techniciens se mêlent dans une joyeuse cacophonie. Entre deux prises, le réalisateur Denis Malleval donne des directives de jeu à l’acteur Francis Perrin incarnant le rôle d’Antoine Mongeville dans la série télévisée.

Vichy, un territoire avec une forte valeur sentimentale pour le réalisateur

Ici, Denis Malleval se sent à son aise. Il faut dire qu’il n’en est pas à sa première visite dans la cité thermale. Alors qu’il était jeune assistant réalisateur, il est venu en 1984 pour le tournage de publicités pour les eaux Vichy Célestin et Ste Yorre. “Depuis mes visites à Vichy, je garde un souvenir très agréable de cette charmante petite ville. Lorsque nous avons compris que nous ne pourrions pas tourner cet épisode dans un théâtre Lyonnais comme prévu dans le script, j’ai immédiatement pensé à l’opéra de Vichy », confie-t-il.

« Martin Kubich le directeur de l’opéra de Vichy a été d’une immense gentillesse et s’est mis à notre service pour que notre séjour ici se déroule à merveille. » – Denis Malleval 

Chaque espace de ce monument d’art nouveau a été occupé durant le tournage de la série. Loges, coulisses, scène … On n’en perd pas une seule miette. Environnement clos et sombre, l’opéra permet aux équipes techniques de recréer des conditions de studio de tournage idéales.

mongeville2

Tous les jours avant le début du tournage, les équipes mettent en place leur matériel dans la salle de l’opéra.

Les extérieurs eux-aussi ont été utilisés pour le tournage de quelques séquences. “Je n’ai qu’un regret concernant notre passage ici, déplore Denis Malleval. Nous n’avons pas eu la possibilité de tourner en extérieur autant que je l’aurais voulu. L’intrigue est censée se dérouler à Lyon et les deux villes se ressemblent peu, malheureusement.”

Une logistique presque militaire

Un tournage demande une main d’oeuvre conséquente, il y avait donc à Vichy durant le tournage pas moins d’une quarantaine de techniciens et plus d’une centaine de figurants et acteurs présents. Les équipes ont pourtant réussi la prouesse de passer quasiment inaperçues dans le paysage Vichyssois.

Côté logement, c’est l’hôtel de Grignan à Vichy qui a accueilli la majeure partie du staff de France 3. Pour la restauration, pas de restaurant tous les jours ni de livraison de pizzas au menu, mais une cantine autonome pour toute l’équipe. À l’opéra, les équipes s’affairent “de 9h30 à 19h30, pratiquement non stop”, explique Fred Sobczak, le directeur de production. Après deux semaines de tournage à Vichy, du 4 au 18 septembre, la troupe a pris la route de Lyon pour quelques semaines de tournage là-bas également.

Avis aux amoureux du petit écran, la livraison des épisodes 23 et 24 de la série Mongeville, tournés en partie à Vichy, est prévue pour la fin de l’année 2020.

Louise Beda Akichi



Catégories :Vichy

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :